GTranslate

French Arabic English

Sénégal : l’État obtient la réintégration des filles voilées à l’Institution Sainte-Jeanne-d’Arc

Sénégal : l’État obtient la réintégration des filles voilées à l’Institution Sainte-Jeanne-d’Arc
Après plusieurs jours de négociations avec le ministère de l’Éducation, l’institution catholique Sainte-Jeanne-d'Arc de Dakar a décidé de réintégrer dans ses classes une vingtaine de filles voilées qui en avaient été écartées. Le règlement intérieur de l'école interdisant le port du voile n'a toutefois pas été modifié. « Tout est bien qui finit bien », se félicite le ministère de l’Éducation nationale. Après un long bras de fer avec la direction de l’établissement, les autorités ont obtenu de l’institution privée catholique qu’elle réintègre dans ses salles de classe les 22 filles qui en avaient été écartées à la rentrée du 4 septembre dernier, pour cette année scolaire. « Il était important de trouver une solution rapidement, à la fois pour l’intérêt des enfants et la stabilité du pays », assure à Jeune Afrique Mohammed Moustapha Diagne à la communication du ministère. « Je crois que l’école n’avait pas mesuré les conséquences que pouvait avoir cette mesure », estime-t-il. Cette interdiction avait en effet rapidement enflammé le débat national autour de la laïcité et de la cohabitation religieuse, dans un pays composé à 95 % de musulmans. Les élèves porteront l’uniforme assorti d’un foulard, de dimensions convenables, fourni par l’établissement et qui n’obstrue pas la tenue » a finalement fait savoir le ministère dans la nuit de mercredi à jeudi, au sorti d’une longue réunion avec la direction.

Popup Calendar